A la une
Accès rapides

Les tribunes politiques

Tribune de l'opposition

Châtillon 2030 – UDI 

Paula Dos Santos, impliquée de longue date dans le tissu associatif devient conseillère municipale et renforce notre groupe qui recherche par le dialogue à obtenir des améliorations ou des changements dans les orientations de l’exécutif. Quelques exemples au dernier Conseil municipal : vœu pour une aide de l’Etat face à la hausse des dépenses énergétiques, – vote pour -, les communes n’ont plus la maîtrise de leurs ressources et en sont réduites à se tourner vers l’Etat, lui-même en difficulté suite à une gestion laxiste ; école Jean Jaurès, - vote pour du permis de construire -, le choix du projet s’est déroulé dans de très bonnes conditions de dialogue permettant d’aboutir à une décision partagée par tous ; ludothèque, - vote pour l’achat des locaux de l’ancienne trésorerie -, elle permettra de réhabiliter l’ensemble médiathèque et centre des impôts, le coût est élevé – 6 millions d’euros, cependant subventionné par le Conseil départemental ; commissions, Paula Dos Santos a été élue titulaire à la Commission des affaires sociales et suppléante à celle du développement durable.

- Alain GAZO, Conseiller municipal, Conseiller territorial, Président de Châtillon 2030
Paula DOS SANTOS, Conseillère municipale
chatillon2023@gmail.com

Tribune de M. David Lefèvre 

Aucune disposition législative ou réglementaire n’impose que l’espace accordé aux élus soit proportionnel à leur représentation au sein du Conseil. La municipalité a décidé arbitrairement de diviser par 2 l’espace alloué à ma tribune et de limiter le texte à 500 signes, espaces compris, ce dernier point ne figurant même pas dans le règlement intérieur du Conseil. C’est indécent mais habile, de fait on entend me museler pour autant le droit d’expression est sauf. Non à la censure. Non à l'intimidation

David LEFÈVRE, Conseiller municipal (d.lfevre@chatillon92.fr) 

Tribune des élus de la droite et du centre 

Chères Châtillonnaises, chers Châtillonnais,

A la date où nous écrivons ces lignes, le budget de la France n’est pas encore voté et certains députés font fi de tout bon sens en s’astreignant un jour à bloquer le pays, un autre jour l’ensemble des travaux législatifs. Nos pensées vont naturellement aux Françaises et Français les plus touchés par l'augmentation des prix, la crise de l’énergie et des carburants dans cette période. L’hiver nous obligera, entreprise, administration, collectivité, particulier, à faire œuvre de sobriété énergétique sur les carburants, et demain sur le gaz et l'électricité. Il est un autre domaine où les collectivités pourront faire œuvre de frugalité : les dépenses. Ainsi à Châtillon, l'audit financier du début de mandat recommandait une baisse des dépenses pour créer des capacités d'investissement. De bonnes résolutions avaient été prises par l'équipe municipale. Mais voilà qu'au contraire, les dépenses ont augmenté et semblent inarrêtables ! Nous avons alerté le conseil municipal à plusieurs reprises afin de comprendre la trajectoire financière souhaitée par la maire. A défaut de réponse, le débat fut animé en dénégations ! Incidemment il nous a été rapporté l’existence de problèmes relationnels récurrents entre de nombreux agents municipaux, leur direction et des élus qui manqueraient de souplesse, de compréhension et d’humanité à leur égard. L’art de diriger les hommes ne s’improvise pas et ne peut, en aucun cas, s’exonérer de bienveillance et d’écoute. La performance des services ne sera satisfaisante que si les agents retrouvent bien-être et épanouissement au travail. Nous sommes convaincus qu’un environnement plus bienveillant et positif n’aurait pas poussé à la démission de trop nombreux employés municipaux. Nous déplorons cette situation et nous assurons les agents de notre total soutien. Nous profitons de ce message pour annoncer le départ du conseil municipal de Mme Anne-Christine Bataille, qui a souhaité se consacrer à d’autres engagements. Nous lui souhaitons une heureuse continuation dans ses missions.

Et aussi