A la une
Accès rapides

Exposition

Du 12 mar. 2022 Au 06 mai. 2022 Maison des Enfants

« Eau secours », par le photographe Arnaud Baumann 

« La terre n’est pas un ballon, cessons de jouer avec … » découvrez l’exposition photographique d’Arnaud Baumann du 12 mars au 6 mai à la Maison des Enfants  

Habitué des tribus socio-professionnelles, Arnaud Baumann a photographié pendant 3 ans plus de 300 personnes connues ou inconnues. De ses amis et sa famille à Jean-Marc Barr, Sandrine Bonnaire, en passant par Oxmo Puccino, Irène Frain ou les dessinateurs de Charlie Hebdo, ses modèles pris « sous la douche », nous livrent une réflexion-réaction sur l’état de notre planète en souffrance*.  
Après avoir été montrée au Pavillon de l’Eau à Paris, cette exposition voyagera de mars à septembre 2022, dans les différents lieux culturels de la ville de Châtillon, à la Maison des enfants, puis à la Médiathèque et sur les grilles de la Maison des enfants et du Square Jean Moulin. Formé aux Beaux-Arts de Paris, section architecture, Arnaud Baumann a choisi la voie de la photographie. Publié dans la presse internationale, il expose depuis 40 ans en galeries ou lors de festivals (Galerie Agathe Gaillard, Fondation Cartier, Galerie W, Visa pour l’Image, Paris Photo, Rencontres d’Arles…). Il est l’auteur de plusieurs livres : « Carnet d’Adresses », « L’Âge du Siècle », « Projections privées », « Eau Secours », « Dans le ventre de Hara Kiri ».  
En 2018, sous le titre de « Total Baumann », deux expositions lui ont été consacrées simultanément à Paris, à la Galerie Corinne Bonnet et aux Showrooms du Marais sur 450 m2, soit plus de 300 tirages retraçant son parcours photographique.  
Avec « Artistes peints », sa série de portraits la plus récente, il invite des artistes, peintres ou dessinateurs, à se faire « tatouer » de l’une de leurs oeuvres 
En collaboration avec une sociologue, il travaille actuellement à une collection d’essais documentaires qui visent à restituer l’état moral de notre société, soumise à un avenir incertain pour cause de réchauffement climatique et de pandémie.  

*Un livre éponyme, raconte notre humanité et sa complexité, avec ses petites lâchetés et ses grandes espérances face à un réchauffement climatique de plus en plus annonciateur de problématiques liées à l’eau. 

Maison des enfants, 34 rue Guy Môquet 

Entrée libre  

Vernissage : mardi 22 mars 2022 à 18h30, dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau