A la une
Accès rapides

Sécurité

Votre tranquillité mérite notre mobilisation

Chères Châtillonnaises, Chers Châtillonnais,

Depuis son installation, la nouvelle équipe municipale a démontré qu’elle assumait pleinement toutes les charges qui lui ont été confiées. Parmi celles-ci, la tranquillité publique dont j’ai, en tant qu’officier de police judiciaire, la responsabilité à travers la Police Municipale. Mais c’est bien l’Etat qui doit porter le plus largement cette responsabilité en termes de sécurité publique. Et cette responsabilité, nous voulons qu’il l’assume enfin pleinement.

Nous connaissions lors de notre élection vos attentes en matière de sécurité et de tranquillité publique. Celles-ci sont tout particulièrement significatives dans le quartier Maison Blanche et aux abords du métro. Nous avons donc dès notre prise de fonction fait l’acquisition d’un local dans ce secteur afin d’y implanter une annexe de la Police Municipale qui ouvrira prochainement. Nous avons également renforcé les effectifs de celle-ci afin qu’elle puisse désormais proposer un service quasi continu. Nous avons aussi repris et modernisé l’ensemble du réseau de vidéoprotection de la commune, délaissé par l’ancienne majorité et largement inopérant lorsque nous avons été élus.

Ce volontarisme a forcément un coût. Les moyens financiers qui sont déployés, et ce tout particulièrement dans la lutte contre la contrebande de cigarettes au terminus du métro et du tramway, se font nécessairement par éviction d’autres politiques publiques qui pourraient être conduites en lieu et place. Aussi, cette situation ne saurait perdurer et nous en appelons à la responsabilité de l’Etat dans l’exercice de sa mission régalienne. Châtillon est la commune dépourvue de commissariat la plus peuplée de notre département. Nous ne devons pas pour autant être délaissés. Nous travaillons en bonne intelligence avec les équipes de Monsieur le Commissaire de Montrouge. Je veux saluer la qualité de leur travail et leur témoigner notre gratitude. Mais les moyens mis en œuvre par l’État pour la Police Nationale demeurent insuffisants.

Aussi, l’équipe municipale souhaite désormais en appeler à la mobilisation des habitants à vos côtés à travers une pétition. Nous poursuivrons nos efforts mais nous ne nous résignerons plus à agir seuls. J’ai déjà été reçue avec mon adjoint à la sécurité par le cabinet de Monsieur le Ministre de l’Intérieur ainsi que par Monsieur le Préfet de Police. Un temps de travail, réunissant l’ensemble des acteurs susceptibles de s’impliquer dans la lutte contre le trafic de cigarettes, a été organisé à ma demande par Monsieur le Sous-préfet. En dépit de cette mobilisation, la présence de l’Etat est toujours trop peu visible et nos policiers municipaux s’épuisent dans leurs interventions quotidiennes au terminus du métro et du tramway. Là encore, leur omniprésence sur ce site les empêche d’être ailleurs dans la ville à vos côtés.

Je sais pouvoir compter sur votre soutien et vous savez compter sur mon indéfectible engagement.

Fidèlement,

Nadège AZZAZ
Maire de Châtillon
Conseillère régionale