A la une
Accès rapides

Ma ville

Un budget de transition, rigoureux et exigeant

Chères Châtillonnaises, Chers Châtillonnais, 

La campagne de vaccination se poursuit et les premières mesures visant à desserrer l’étau sanitaire qui contraint depuis plusieurs mois nos vies sociales, économiques, culturelles ou sportives, se profilent. A Châtillon, plus de 12 000 injections ont été pratiquées depuis l’ouverture de notre centre le 15 mars. Je veux saluer l’engagement des personnels soignants et administratifs qui permettent son fonctionnement jusqu’à sept jours sur sept. Je veux remercier également les Châtillonnais qui expriment leur gratitude après leur vaccination. Vos témoignages de sympathie sont très appréciés des agents qui accomplissent une mission souvent difficile à mettre en œuvre. 

La nouvelle équipe municipale vient de voter son premier budget. Il s’agit d’un marqueur politique fort qui retranscrit nos priorités d’action. En amont de l’élaboration de ce budget, il nous a fallu préalablement évaluer l’état des finances de la commune, issu des précédentes mandatures. Pour ce faire, la Ville s’est appuyée sur l’expertise d’un auditeur indépendant. Comme nous l’imaginions, il ressort de ses travaux des contraintes financières fortes, dues aux errements et à la gabegie de l’ancienne municipalité. Le principal fardeau dont nous héritons, tout comme chaque Châtillonnais, c’est celui de la dette communale. Celle-ci implique des charges de remboursement importantes et limite nos capacités d’investissement. Nous nous employons doncpar une gestion rigoureuse et exigeante, à dégager de nouvelles marges de manœuvre. 

Ce premier exercice budgétaire vient traduire les engagements que nous avons pris devant les Châtillonnais. Tout d’abord en matière de solidarité. Nous déploierons de nouvelles actions en direction des habitants au travers du CCAS et du CMS. Chacun d’entre nous doit pouvoir trouver sa place à Châtillon. La qualité du « vivre ensemble » dans notre commune passe aussi par la sécurité et la tranquillité publiques. Nous poursuivrons donc le renforcement des effectifs et des moyens de notre police municipale, permettant ainsi un élargissement de sa plage horaire d’intervention. Notre CLSPD s’emploiera également à développer nos actions de prévention en direction de la jeunesse et à lutter plus efficacement contre les violences intrafamiliales. Notre troisième priorité budgétaire a trait à la transition écologique. Celle-ci trouvera sa traduction dans la poursuite de la végétalisation de notre ville ainsi que dans une réflexion approfondie sur nos déplacements et la proposition de nouvelles alternatives aux Châtillonnais. Les services à la population structurent enfin le quatrième axe de ce budget avec notamment l’introduction de la démocratie participative, jusqu’ici inexistante, et la création de nos conseils de quartier. 

L’adoption de ce budget représente une première étape dans la nouvelle dynamique que nous portons pour Châtillon. Une dynamique que nous enrichirons de vos propositions tout au long de ce mandat. 

Vous me savez engagée à vos côtés. 

Fidèlement, 

Nadège Azzaz 

Maire de Châtillon 

Conseillère régionale