A la une
Accès rapides

Solidarité

Soutien à Nasrin Sotoudeh

Motion du Conseil municipal de Châtillon, votée le mercredi 7 octobre 2020

Nasrin Sotoudeh, avocate iranienne, figure du combat en faveur des Droits de l’Homme dans son pays, lauréate en 2012 du Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit décerné par le Parlement européen, a été arrêtée le 13 juin 2018 pour avoir défendu le droit des femmes, en particulier de celles qui contestent l’obligation du port du voile islamique dans l’espace public. 

En mars 2019, Nasrin Sotoudeh a été condamnée à 33 ans d’emprisonnement et 148 coups de fouet pour des motifs tels que « l’incitation à la débauche »« l’encouragement à la prostitution et à la corruption »« la collusion contre la sécurité nationale ». 

Cette condamnation a été dénoncée par les organisations des Droits de l’Homme et la communauté internationale. 
Considérant les conditions déplorables de détention des prisonnières politiques décrites dans le rapport publié le 19 février 2020 par le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Iran, M. Rehman,

Considérant que Nasrin Sotoudeh a entamé le 11 août 2020 une grève de la faim pour obtenir la libération des prisonniers politiques, qui n’ont pas bénéficié de l’élargissement offert aux 85 000 détenus de droit commun libérés en raison de la pandémie liée au Covid-19 qui sévit en Iran,

Considérant la détérioration rapide de l’état de santé de Nasrin Sotoudeh après plus de 40 jours de grève de la faim,

La ville de Châtillon : 

S’INDIGNE de la condamnation de Madame Sotoudeh pour des raisons liées à l’exercice de sa profession et à son engagement en faveur des libertés fondamentales et notamment du droit des femmes iraniennes ; 

MANIFESTE son soutien plein et entier à Madame Sotoudeh et exprime sa plus vive inquiétude quant à son état de santé ; 

DEMANDE aux autorités françaises, européennes et internationales de poursuivre et d’intensifier leurs actions afin d’obtenir la libération immédiate et inconditionnelle de Nasrin Sotoudeh ; 

INVITE les élus et citoyens châtillonnais à signer la pétition en ligne lancée par le Conseil National du Barreau demandant la libération de Madame Sotoudeh, qui a recueilli à ce jour plus de 490 000 signatures.