A la une
Accès rapides

Ma ville

« Nous sommes très heureux et fiers d’enfin vous annoncer le lancement du Vélib’» Andy Kangoud

Andy Kangoud, conseiller municipal délégué aux transports et à la mobilité, revient sur les étapes et le lancement du dispositif Vélib’ à Châtillon. 

Pourquoi le Vélib’ arrive seulement maintenant à Châtillon ?

Au 1er janvier 2018, de nombreuses communes de la Petite Couronne parisienne ont adhéré au Vélib’, dont nos voisines : Montrouge, Clamart, Fontenay-aux-Roses ou encore Bagneux. La majorité de l’époque n’a pas répondu aux sollicitations du syndicat Vélib’, et Châtillon s’est retrouvée la seule commune du périmètre sans ce dispositif, considéré par l’ancienne municipalité comme trop cher et peu stratégique au vu de la configuration de la Ville.

Comment l’adhésion au Vélib’ s’est-elle déroulée ?

L’adhésion au syndicat Vélib’ était l’une de nos priorités au moment notre élection. Nous l’avons validée dès le premier conseil municipal de la Ville afin de lancer les études techniques rapidement et d’enfin pouvoir offrir ce dispositif aux habitants. Nous avons également sollicité l’expertise des associations de cyclistes, des services techniques de la Ville et des services du syndicat Vélib’ afin d’installer des stations dans des points stratégiques et de faire les choix les plus pertinents possibles.

Pourquoi avoir pris la décision d’adhérer au Vélib’ ?

Il s’agit de l’un de nos principaux engagements de campagne, c’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons été élus. Cela répond à une forte demande des Châtillonnaises et des Châtillonnais. Depuis un an nous avons été de nombreuses fois sollicités sur les réseaux sociaux, lors de nos rencontres avec les habitants, pour avoir des informations sur l’avancée des travaux. Nous sommes très heureux et fiers d’enfin vous annoncer le lancement du Vélib’!