A la une
Accès rapides

Châtillon a ses héros

Les services municipaux en 1ère position


Dans cette rubrique, nous vous proposons une série de reportages baptisée « Châtillon a ses héros du quotidien », qui vous plongera dans les coulisses de leur quotidien et leur rendra hommage.

Episode 1

Le Centre Municipal de Santé  en savoir plus

Episode 2

La Police Municipale  en savoir plus

Episode 3

Le CCAS et la Coordination gérontologique

En ces temps de crise de Corona virus, l’enjeu est primordial pour les équipes du CCAS et de la Coordination Gérontologique qui sont en première position pour accompagner et répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables et souvent, les plus isolées. Il s’agit de maintenir et d’entretenir le lien social. 

Le CCAS dans la crise sanitaire

A l’échelle de la commune de Châtillon, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) est en charge de l’action sociale. Sa mission est de soutenir et d’accompagner les Châtillonnais les plus fragilisées, et en particulier les personnes âgées par le biais du service de maintien à domicile. D’ordinaire, une quinzaine d’auxiliaires de vie et d’aides à domicile s’occupent quotidiennement de 130 personnes, dont la majorité est constituée de personnes âgées de plus de 65 ans.

En ce moment, crise sanitaire oblige, la voilure a été réduite : une équipe d’une dizaine d’auxiliaires de vie et d’aides à domicile intervient au domicile d’une cinquantaine de Châtillonnais les plus isolés et les fragilisés par la situation actuelle. Leurs interventions sont recentrées sur les gestes de vie quotidienne essentiels : la toilette, les courses, la fabrication des repas, l’aide à la prise des repas. Tous les gestes barrières sont scrupuleusement appliqués. Chacune est vêtue de masque, blouse, chaussons, gants, charlotte de protection. L’objectif est de faire barrage au virus.

Deux agents administratifs, en charge de l’organisation du service du service du maintien à domicile, gèrent les équipes sur le terrain et contactent toutes les semaines les 130 bénéficiaires afin de recenser leurs besoins et de planifier les interventions.

Les auxiliaires de vie et aides à domicile, des maillons essentiels du maintien à domicile

Françoise Fortuné est auxiliaire de vie au CCAS de Châtillon depuis 23 ans. D’ordinaire, en charge du transport à la demande, elle se charge de véhiculer les bénéficiaires à leurs rendez-vous médicaux. Mais comme celui-ci est suspendu, elle s’est portée volontaire pour le service du maintien à domicile. « Pour moi ce n’est pas concevable de laisser ces personnes sans protection, seules au monde, comme abandonnées » confie Françoise Fortuné. Elle reprend : « Chaque jour, je me rends donc chez trois personnes, ce qui fait quinze personnes dans la semaine. Ce sont toutes des femmes âgées entre 85 et 92 ans. Je les aide pour le petit déjeuner, la toilette, les courses... Je suis souvent la seule personne qu’elle voit de la semaine et, bien sûr, elles sont très contentes de me voir, très reconnaissantes. Je me sens vraiment utile. »

Comme pour François Fortuné, ce sont souvent l’engagement et le dévouement pour les personnes âgées ainsi que la solidarité au sein des équipes de terrain qui animent et font tenir vaillamment les auxiliaires de vie, maillons essentiels du dispositif du maintien à domicile et au-delà, du lien social et de la solidarité.

À côté du maintien à domicile, demeurent la livraison des repas à domicile pour une cinquantaine de personnes, le service de téléassistance (160 abonnés) et la distribution de bons alimentaires pour les familles en difficulté. La distribution du courrier aux personnes sans domicile stable est maintenu dans le cadre d’une permanence spécifique. Ce sont six agents administratifs du CCAS qui reçoivent les quelque 200 appels téléphoniques des usagers chaque semaine.

CCAS > 01 58 07 15 00

Gros plan sur la Coordination Gérontologique

« Depuis la mi-mars, nous sommes une équipe de quatre personnes à téléphoner deux fois par semaine ou plus si nécessaire aux personnes âgées inscrites sur notre registre* mais également celles qui se sont faites connaître auprès du Point Infos Séniors. Nous prenons de leurs nouvelles. Les conversations durent cinq, dix minutes, le temps qu’il faut ; nous parlons de leur santé et du confinement en rappelant les gestes barrières. Notre objectif est de nous assurer que la personne va bien mais aussi de rassurer, de tranquilliser et de maintenir le lien social » explique Martine Le Bihan qui s’occupe du service municipal de Coordination Gérontologique et du Point Infos Seniors (lieu d’accueil, d’information et d’orientation pour les Châtillonnais de plus de 60 ans). Depuis le début de la crise sanitaire, 177 personnes âgées bénéficient de cet appel téléphonique, deux fois par semaine.

En parallèle à cette cellule téléphonique, il faut planifier les demandes de courses alimentaires ou pharmaceutiques en lien avec l’antenne Croix Rouge de Châtillon. Le service Coordination Gérontologique prend en charge également les urgences (personnes en grande difficulté), sans oublier les dossiers du quotidien : « En ce moment, reprend Mme Le Bihan, je travaille sur des scénarios d’accueil et d’aide à domicile à proposer à des familles dont un ou les deux parents souffrent de maladies invalidantes et doivent sortir de l’hôpital... »

*Registre dit canicule établi à l’été 2019.

Coordination gérontologique > 01 58 07 24 56