A la une
Accès rapides

Scolarité

Coup de pouce pour l’insertion professionnelle

Le dispositif « Ma seconde chance » sera mis en place du 22 mars au 2 avril 2021 pour accompagner les 16-25 ans de Châtillon en décrochage scolaire et social.

La lutte contre le décrochage scolaire et social est une priorité nationale, et donc châtillonnaise. Elle articule prévention et remédiation autour d’un objectif central : faire que chaque jeune puisse construire son avenir professionnel et réussir sa vie en société. En Île-de-France, en 2020, plus de 28 000 jeunes sont en situation de décrochage scolaire et social. Le confinement et les cours en ligne ayant eu un effet délétère sur l’apprentissage des jeunes, la Ville de Châtillon a mis en place le dispositif « Ma seconde chance » afin de permettre aux 16-25 ans de prendre conscience de leurs capacités et de se mobiliser pour leurs projets d’avenir. Ce dispositif répondra à trois objectifs principaux : renforcer l’estime de soi, consolider un socle de connaissances et de moyens nécessaires à l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet professionnel, et créer un climat de confiance favorable à l’insertion.  

Trois axes d’intervention seront mis en place au cours des dix jours de formation proposés : l’univers professionnel, le renforcement de soi et la santé. Ces axes s’illustreront par la mise en place de nombreux ateliers : rédaction de CV, de lettres de motivation, préparation à l’embauche, visites d’entreprises, pratique sportive, ateliers sur l’estime de soi, sur la nutrition ou encore les addictions. Le but : favoriser l’estime de soi, l’entraide et l’échange entre les participants. Un atelier sur le renforcement de l’expression écrite et orale en français pourra également être dispensé à ceux qui le souhaitent.

Dans un premier temps, ce dispositif sera ouvert gratuitement à un groupe de 10 jeunes présentant des facteurs de décrochage scolaire. Le bénéficiaire se présentera à un entretien au Bureau d’Informations Jeunesse de Châtillon puis signera un contrat de participation, l’engageant sur onze jours de formation. Les ateliers débuteront dès le 22 mars.