A la une
Accès rapides

Ma ville

25/11 : Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes 8 silhouettes de femmes ont été installées et des dizaines de phrases inscrites sur l’esplanade Maison Blanche. L’objectif : sensibiliser les Châtillonnaises et les Châtillonnais aux violences sexistes et sexuelles subies par les femmes en France et dans le monde.

Les violences sexistes et sexuelles

Aujourd’hui, la violence à l’égard des femmes et des filles constitue l’une des violations des droits humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde. Elle demeure également l’une des moins signalées en raison de l’impunité, du silence, de la stigmatisation et du sentiment de honte qui l’entourent.

La violence à l’égard des femmes s’entend comme englobant, sans y être limitée, les formes de violences physiques, sexuelles et psychologiques telles que :

  • La violence d’un partenaire intime (coups, violences psychologiques, viol conjugal, féminicide)
  • La violence sexuelle et le harcèlement (viol, actes sexuels forcés, avances sexuelles non désirées, abus sexuels sur enfants, mariage forcé, harcèlement de rue, harcèlement criminel, cyberharcèlement)
  • Le trafic d’êtres humains (esclavage, exploitation sexuelle)
  • La mutilation génitale féminine
  • Le mariage précoce

 

Un constat alarmant

  • En 2019, 146 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire. 84% des morts au sein d’un couple sont des femmes.
  • En moyenne, le nombre de femmes entre 18 et 75 ans victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur conjoint ou ex-conjoint, au cours d’une année, est estimé à 213 000 femmes. 7 sur 10 d’entre elles déclarent avoir subi des faits répétés. 8 sur 10 d’entre elles déclarent avoir été soumises à des atteintes psychologiques ou des agressions verbales.
  • En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de viols et/ou de tentatives de viol est estimé à 94 000 femmes. Dans 91% des cas, ces agressions ont été perpétrées par une personne connue de la victime.
  • Au début des années 2010, on estimait 125 000 femmes adultes ayant subi des mutilations sexuelles en France.
Chiffres de référence sur les violences faites aux femmes, arretonlesviolences.gouv.fr   

 

La ville de Châtillon se mobilise

A l’occasion de cette journée particulière, la ville de Châtillon a disposé une installation sur l’esplanade Maison Blanche avec 8 silhouettes de femmes et des inscriptions. 8 silhouettes de femmes car 8 femmes sur 10 déclarent avoir été soumises à des atteintes psychologiques ou des agressions verbales.

Une conférence en ligne, via Facebook live, a également organisée.

 

Où s’informer ?

Si vous êtes témoin ou victime d’actes de violences physiques, verbales ou psychologiques, à la maison ou au travail et de toute nature, appelez le 3919 (appel gratuit depuis un téléphone fixe ou mobile, ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h, appel anonyme).

Plus d’information sur le site arretonslesviolences.gouv.fr